Charte d'élevage de l'Association Saarloosiens de France

(approuvée à l'Assemblée Générale du 18 Mai 2019)

italiano english


Chaque membre de l'Association Saarloosiens de France s'engage à respecter les conditions suivantes :

Conditions générales
- être à jour de sa cotisation.
- respecter rigoureusement les règlements d'élevage de la FCI, de la législation en vigueur relative à l'inscription au Livre des Origines Françaises tenu par la Société Centrale Canine, des règlements administratifs de la législation sur l'élevage et la détention d'animaux domestiques.
- pas d'achat de chiots en vue de la revente.
- s'engager à signaler à l'Association les saillies et les naissances.
- ne pas dénigrer l'Association ni les autres éleveurs de notre race mais signaler les éventuels problèmes rencontrés au comité pour qu'ils puissent être vérifiés.
- accepter de figurer sur notre site internet et pouvoir faire figurer sur son site personnel la mention « Elevage signataire de la charte d'élevage de l'Association Saarloosiens de France ».

Conditions de dépistages et sélection des reproducteurs
- les reproducteurs sont indemnes d'APR et de cataracte (examen de moins de 2 ans lors de la saillie).
- les reproducteurs sont dépistés pour la Myélopathie Dégénérative, l'éleveur s'engage à choisir ses mariages de façon à ne pas faire naître de chien malade et n'utiliser aucun reproducteur atteint de cette maladie.
Une dérogation peut-etre accordée par le comité (soumise au vote et validée à la majorité) concernant l'utilisation d'un mâle étranger si l'on a la certitude par le dépistage d'au moins un parent que le chien ne peut être atteint. Aucune dérogation accordée pour les chiens vivant en France.
- les reproducteurs sont dépistés pour le Nanisme Hypophysaire, l'éleveur s'engage à choisir ses mariages de façon à ne pas faire naître de chien malade.
- les reproducteurs sont radiographiés pour la dysplasie des hanches (A ,B ou C acceptés, sous réserve que les chiens C soient mariés uniquement avec des chiens A).
- les reproducteurs sont identifiés ADN. Il sera obligatoirement proposé aux adoptants que l'éleveur réalise l'identification ADN et la filiation à la charge de l'adoptant.
- les accouplements concernant ces chiens ne se feront qu'avec d'autres chiens testés aux normes de l'Association.
- s'interdire d'utiliser des reproducteurs ayant exprimé une tare reconnue.

Conditions de vie des chiens à l'élevage
- élever dans des conditions réglementaires correctes(*) et adaptées à notre race, s'assurer du bien être de tous les chiens présents à l'élevage en s’imposant un nombre maximum de 9 chiens adultes au domicile (en cas de pension en plus de l'activité d'élevage, les chiens de la pension ne sont pas comptabilisés).
- ne faire reproduire les lices qu'à partir de 24 mois et en parfaite santé, et, sauf incident imprévisible ou exception (petit nombre de chiots, par exemple) respecter un délai de 12 mois minimum entre deux mises bas.
- accepter que les lices ne reproduiront plus en cas de faiblesse ou d'affections ni dès que les premiers signes de vieillesse apparaissent. Pas de portée après 8 ans (date anniversaire).
- accepter que les lices soient limitées à faire naître au maximum un nombre de 4 portées, ou 30 chiots.
- ne faire reproduire les étalons qu’à partir de 24 mois et en parfaite santé.
- accepter que les étalons soient limités à réaliser au maximum un nombre de 5 saillies fructueuses (dérogation envisageable sous réserve de vote du comité).
- s’interdire de répéter un même mariage quand lors d'une première portée il y a déjà eu plus de 3 chiots. Eventuellement réitérer le même mariage si, 4 ans après le premier, il s’avère qu’aucun des descendants n’est utilisé en reproduction.


Conditions de vente des chiens
- ne céder les chiots qu'avec une attestation de vente obligatoire.
- ne céder les chiots qu'à partir de 8 semaines, en excellente santé (certificat vétérinaire de « bonne santé » qui stipule éventuellement tout problème apparent), sociabilisés le mieux possible en informant les acquéreurs de la nécessité de poursuivre la socialisation commencée par l'éleveur.
- informer l'acheteur des défauts éliminatoires visibles à 2 mois (denture, testicules etc.. voir le standard).
- s'assurer dans toute la mesure du possible que l'acquéreur du chiot sait à quoi il s'engage et présente le profil d'un bon maître. Il doit pouvoir se rendre chez l'éleveur pour faire connaissance de la « famille ».
- assurer des conseils d'élevage et un suivi des chiots produits.
- proposer et accepter tout arrangement amiable avec l'acquéreur d'un chiot cédé en cas de problème justifié conformément aux articles L.213-1 à L.213-9 du Code rural.
- remettre aux acquéreurs un bulletin d'adhésion à l'Association.
- ne pas vendre de chiots en animalerie, ni à des laboratoires.

L'engagement prend effet à la date d'acceptation par le comité qui peut refuser la demande d'adhésion à un éleveur qui aurait agi auparavant en contradiction avec les principes définis par la charte.

En cas de non-respect de la charte ou de plainte justifiée émanant d'un acheteur, l'Association se réserve le droit - après vérification- de rayer l'éleveur de la liste des membres de l' Association.

L'Association s'engage à publier la liste des éleveurs membres et à donner uniquement aux acquéreurs les adresses de ceux-ci. L'Association décline toute responsabilité en cas de problème pouvant survenir avec un signataire de la charte, son rôle n'étant qu'informatif.



(*) Selon l'arrêté du 3 avril 2014 fixant les règles sanitaires et de protection animale.

Eleveur recommandé par l'ASF